Appelez nous

(+216) 22 605 011




Comment la pointe devient-elle tombante?

La pointe du nez, devient tombante soit pour une raison d’ordre congénital, ou bien qu’elle soit acquise par le vieillissement, en effet, le nez vieillissant est tombant semblant s’allonger. En fait, on parle de la pointe plongeante, lorsque cet angle est plus petit, et du nez retroussé quand il est plus grand.

La pointe du nez, appartient d'un point de vue esthétique et fonctionnel au sourire. Elle forme avec la lèvre supérieure, une unité esthétique qui contribue à la sensualité de la bouche. Par contre, un nez dont la pointe est trop relevé dont les narines sont trop visible donne un aspect artificiel de mauvais goût.

Définition:

La chirurgie esthétique de la rhinoplastie de la pointe du nez, s'avère parfois suffisante pour améliorer l’aspect du visage. Elle pour objet, de diminuer un important volume de la pointe, tel est le cas des patients asiatiques ou africains, ou d'augmenter une pointe du nez trop fine ou dont la projection est insuffisante.

Candidats:

La pointe du nez, constitue une composante du nez à part entière. Elle est aussi un élément singulier du nez. Ainsi, une intervention pour affiner une pointe du nez trop large ou trop carrée est envisageable sans toucher le reste du nez, il s’agit de la rhinoplastie de la pointe du nez, permettant d’obtenir une perfection esthétique du nez.

La rhinoplastie de la pointe du nez, est préconisée en particulier au patient de peau noire ou d'origine asiatique. Ces derniers, présentent une peau épaisse avec de faibles cartilages de la pointe, un nez court dont la pointe est volumineuse et ses narines sont dilatées et dépassant le coin interne de l’œil.

Avant l'opération:

Le projet de l’opération ainsi que son résultat, est escompté à l‘aide de retouches photographiques ou de morphing informatique formant ainsi une image virtuelle du nez envisagé. Pour ce faire, une étude attentive sur la pyramide nasale ainsi que ses rapports avec le reste du visage est effectuée avec un examen endo-nasal. C’est ce qui permet au chirurgien de déterminer la technique à employer.

Il est vivement conseillé, que le patient ou la patiente arrête de fumer au moins un mois avant l’opération, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant le jour de l’entrée au bloc opératoire.

En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera au patient ou à la patiente de rester à jeun sans rien boire ou manger durant les 6 dernières heures précédentes à l’opération.

Solutions chirurgicales:

La pointe du nez tombante, donne un aspect triste au visage, un aspect vieillit au visage. La rhinoplastie de la pointe du nez, consiste à relever la pointe du nez.

La pointe du nez peut être relevée, ce qui va donner au visage un aspect déplaisant. Lorsque la pointe du nez est relevée, les narines sont alors mises en évidence.

Cette opération, vise à corriger cet aspect de la pointe du nez pour que les narines ne soient plus exubérantes.

En pratique, les solutions chirurgicales traitant la pointe nasale sont multiples, et qui diffères selon le patient. En effet, cette chirurgie se pratiquer par voie externe en réalisant de petites cicatrices cachées à la racine de columelle, pour que le chirurgien puisse travailler avec plus de précision les cartilages en vue de les refaçonner. On parle d’open rhinoplastie. La rhinoplastie, peut aussi être réalisée par voie interne, ce qui induit un camouflage optimal des cicatrices.

Anesthésie et hospitalisation:

La chirurgie esthétique de la pointe du nez, se pratique le plus souvent sous anesthésie générale en vue d’assurer un meilleur confort au patient, ce qui ne nécessite qu’une hospitalisation ambulatoire.

Suites opératoires:

Les suites opératoires, ne sont pas douloureuses, mais la première nuit est difficile car le nez est en général bouché.

Les mèches sont retirées dès le lendemain de la rhinoplastie. Grâce au plâtre qui protège le nez, le patient ressent peu de douleurs, bien soulagées par des antalgiques simples.

A l’ablation du plâtre ou de l’attelle au bout de 10 jours, le nez apparaît encore un peu gonflé mais il est tout à fait présentable. Les fils de suture non résorbables sont enlevés à ce moment-là. Il y a des ecchymoses au niveau des paupières inférieures pendant une à trois semaines. Le nez dégonfle rapidement après un mois mais il subsiste un œdème résiduel qui disparaît après quelques mois.

La reprise des activités sociales et professionnelles, peut être envisageable au bout de 10 jours. Le patient, peut faire du sport après 1 mois, mais il doit éviter les activités violentes et la piscine pendant 3 mois.

Résultat:

Les modifications suite à une rhinoplastie, apparaissent progressivement. Sachant, que certains changements sont visibles plus rapidement que d’autres.

Le résultat définitif de la rhinoplastie de la pointe du nez, est définitif après un an, malgré qu'il commence de voir le jour après 2 ou 3 mois.

La peau, recouvrant la charpente osseuse et cartilagineuse du nez doit se réadapter à sa nouvelle forme et à sa nouvelle taille. Le temps que va mettre la peau pour se rétracter, dépend à la fois de la façon dont elle cicatrise et de son élasticité. Ainsi, l’évolution sera plus rapide pour les peaux fines que pour les peaux épaisses. Il faut souligner, que l’âge joue également un rôle important, puisque plus on est jeune, plus la peau est élastique.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011